Ce site est optimisé pour une lecture horizontale. Merci de faire pivoter votre appareil avant de continuer.

Stine Lønnerup Bislev
Stine Lønnerup Bislev
Hygiene and Compliance Manager

Eviter les pièges du code couleur

D’autres articles de blog expliquent déjà pourquoi un code couleur est important pour vos outils de nettoyage et de manipulation de denrées alimentaires, et comment mettre en place un programme de code couleur. Cet article se focalise sur la manière d’éviter les pires difficultés liées à l’adoption d’un nouveau code couleur.

Parfois, il n’y a tout simplement pas assez de personnes sollicitées dans le processus de planification, et cela peut nuire au processus de mise en œuvre. En impliquant votre équipe de direction, vos acheteurs et vos opérateurs de ligne dès le départ, vous vous assurez leur adhésion très en amont, et cela facilite la mise en place de l’ensemble du plan.

Une prise de décision trop rapide peut poser des problèmes par la suite. Votre code couleur doit être bien préparé, en tenant compte des particularités de votre site, de vos processus et du personnel, ainsi que des exigences en matière d’audit. Adaptez votre plan au fur et à mesure pour qu’il corresponde exactement aux besoins de votre site et de vos processus.

Une formation poussée à l’échelle de l’entreprise est également essentielle pour faire en sorte que votre équipe, à tous les niveaux de votre organisation, possède les connaissances nécessaires pour exécuter votre plan correctement. Organisez la formation très en amont, pour que vos employés apprennent au plus tôt à travailler avec un code couleur.


Veuillez s’il vous plait suivre les
recommandations des autorités
locales au sujet du port du masque.

Un système de code couleur trop complexe peut être une source de confusion : vos employés choisiront de l’ignorer ou ne l’appliqueront pas correctement et efficacement. Un système de code couleur fonctionne mieux quand il est simple. Nous conseillons donc de limiter autant que possible le nombre de couleurs différentes dans votre plan de code couleur. La simplicité aide les gens à comprendre le plan et à le respecter.

Dans certains cas, les couleurs choisies ne présentent pas un contraste suffisant avec les produits alimentaires concernés. Choisissez des couleurs qui contrastent bien avec les aliments, de façon à pouvoir repérer facilement les corps étrangers (fibres ou morceaux de plastique) pour une meilleure qualité et sécurité alimentaire.

Nous savons tous que les services achat recherchent systématiquement les solutions les moins chères, qu’il s’agisse de matières premières ou d’outillage. La solution la moins chère peut parfois fonctionner, mais un faible investissement initial aboutit souvent à des coûts importants à long terme, car le matériel doit être remplacé plus souvent et peut entraîner un risque plus important de contamination des produits alimentaires. Veillez à ce que les acheteurs comprennent les exigences à long terme et les répercussions sur la qualité et la sécurité alimentaire afin qu’ils prennent les meilleures décisions dès le départ.

Dans le monde de l’entreprise, on a souvent tendance à accorder trop d’importance à la vue d’ensemble. C’est important, bien sûr, mais votre solution de code couleur doit avant tout être pratique. Lors de la conception de votre plan et du choix de votre matériel, veillez à poser des questions précises comme :

  • Est-ce que l’outil fonctionnera concrètement ?
  • Est-il suffisamment durable ?
  • A-t-il fait l’objet d’une conception hygiénique ?
  • Est-il apte au contact alimentaire, la documentation adéquate est-elle fournie ?
  • Est-il facile à ranger ?

Un représentant Vikan peut vous aider à éviter ces écueils lorsque vous nous appelez pour organiser un état des lieux. Nous élaborons ensuite un plan personnalisé du code couleur pour rendre votre activité la plus efficace, la plus sûre et la plus hygiénique possible, en évitant les problèmes.

Découvrir le codage couleur

Découvrir l’État des lieux Vikan

 

0 commentaires